Où partir en janvier ?

06.01.2019

Tout plaquer pour partir quinze jours en vacances ? 2019 commence à peine et vous avez déjà envie de plier bagage et de vous envoler vers de nouvelles contrées ? Travelzoo a déterminé quatre destinations taillées pour le mois de janvier. Du soleil, des aurores boréales et des treks en forêt. 

Norvège du nord : chasser les aurores boréales 

L'hiver est assurément la saison la plus propice pour observer des aurores polaires en Norvège. L’été, les nuits n'étant plus assez sombres. En Norvège, comme ailleurs, il faut monter en latitude pour maximiser ses chances d'en apercevoir. Au nord du pays, entre la mer de Norvège et la mer de Barents, on observe de superbes jets de lumières verdoyantes sur l'archipel de Svalbard, à Tromsø, du côté du district d'Helgeland ou encore à deux pas de la Finlande à Kirkenes... Les points de vue sont nombreux et les aurores faciles à débusquer à condition toutefois d'évitez les centres-villes et autres lieux éclairés par des lumières artificielles. Pour profiter du moment, pensez à vous habiller chaudement, plus il fait froid, plus vous avez de chance que le ciel soit dégagé.

Le bon plan Travelzoo : Enfin, pour préparer au mieux votre voyage, n'hésitez pas à télécharger l'app NorwayLights, un bulletin des aurores boréales pour les pister à distance. 

Maldives : profiter d'une parenthèse estivale 

Où partir en janvier ? Là où l'océan Indien est à perte de vue. En janvier aux Maldives à l'atoll Addu, la température moyenne oscille autour de 30 degrés et l'on compte près de 7 heures d'ensoleillement par jour. À titre de comparaison, depuis le 1er janvier, les Parisiens n'ont profité que de 4 minutes de soleil. Les comptes sont vite faits et votre maillot de bain certainement déjà dans votre valise. Pour un plein de vitamine D, il faut prévoir autour de 800 euros l'aller/retour de Paris vers Malé. Sur place, les Maldives se déplient en 26 atolls et plus de 1000 îles coralliennes dont une centaine a été reconvertie en hôtel, les fameux "island resort". Plongée en scaphandre, snorkeling, balade en hydravion, observation des tortues... Contrairement aux idées reçues, vous aurez de quoi vous occuper entre deux siestes. 

Le bon plan Travelzoo : Pour choisir l'île, observez sa densité en terme d'hôtels. Plus vous en aurez sur l'île moins l’espace réservé aux plages sera grand.

Thaïlande : voguer à bord d'un klong 

La saison des pluies s'étirant d'avril à octobre sur la côte ouest et de septembre à décembre sur la côte est, le début d'année est une période idéale pour visiter la Thaïlande. Après plus de dix heures de vol, on débarque dans la turbulente Bangkok. Marchés, temples, rooftops et street-food, la capitale enveloppe les touristes dans un tourbillon d'odeurs et de saveurs. Suivront deux jours de trek en Thaïlande du Nord au départ Chiang Mai et des après-midis de détente sur les plages de la province de Krabi (Ao Nang, Ralay, Phranang). Depuis Ao Nang, de superbes excursions en klongs permettent de découvrir les plages d'îles calcaires telles que Koh Hong, Koh Poda et Koh Gai (une île en forme de poulet ! ). Avant de repartir, ne manquez pas la plage de la Grotte de Phra Nang et ses récifs coralliens uniques. 

Le conseil Travelzoo : Ne repartez pas de Bangkok sans avoir photographié le Wat Pho (le plus ancien temple de la ville) et son Bouddha couché de 46 mètres de long.

Budapest : barboter dans des bains thermaux

Vous ne craignez ni le froid, ni la neige et rêvez d'une destination peu onéreuse ? Rendez-vous à l'aéroport Liszt Ferenc munis de quelques forints, la monnaie hongroise. Traversée par le beau Danube bleu, la capitale magyare offre de nombreux points de chute à Pest (rive droite) comme à Buda (rive gauche) : le Parlement, le Bastion des pêcheurs, le majestueux Pont des Chaînes, la Maison de la terreur... Après quelques tours sur la patinoire de la Place des Héros, on vous conseille de vous réchauffer dans les bassins d'eaux chaudes des thermes Széchenyi. Lorsqu'il neige, l'endroit est féérique. Le soir venu, ne manquez pas les ruin pubs, des immeubles délabrés réinvestis en bar. Szimpla, Instant, Kuplung, il y en a quasiment à tous les coins de rue dans le centre de Pest... Et parce que les Hongrois sont de grands amateurs de bière blonde et que le prix de la pinte est dérisoire, prévoyez un dry february en rentrant. 

Le bon plan Travelzoo : si Buda offre une vue imprenable sur la ville, préférez un logement côté Pest. Vous vous éviterez ainsi quelques trajets. 

Si vous n'avez pas trouvé votre bonheur dans cette sélection, jetez un coup d'œil à notre top 20. Chaque mercredi à 11h00, nos experts mettent en ligne les offres les plus malines du moment. Des bons plans et promotions repérés sur le web sur les vols, les séjours et activités en France et partout dans le monde. 

Plus d'offres et de conseils