48H à Budapest : promenade au bord du Danube

13.01.2019

Située à deux heures de Paris en avion, Budapest, la capitale de la Hongrie, se visite avec plaisir le temps d'un week-end. Il faut dire que la ville, traversée par le Danube, possède un centre-ville plutôt ramassé. Avec une carte de transport (forfait week-end environ 12 euros), vous pourrez sillonner la ville d'une rive à l'autre, sans encombre. Pour vous aider à optimiser vos 48H à Budapest, voici quelques conseils avisés, bons plans et adresses préférées. 

Une fois arrivé à l'aéroport de Budapest-Ferenc Liszt, plutôt que de vous précipiter dans un taxi, glissez-vous à l'arrière du bus 200E, pour quelques forints, il  vous emmènera en 20 minutes jusqu'à la station Köbánya-Kispest, le terminus de la ligne bleue du métro. Autre solution économique et pratique : le train ! Il vous déposera jusqu'à la gare de Nyugati au cœur de Budapest. Seule difficulté, ne pas se tromper de quai... 

Église Matthias © Daniel Horvath

Jour 1 : de Buda à Pest. 

9H30
On profite de son énergie matinale pour grimper ! Pour observer la ville, le mieux c'est encore de prendre de la hauteur. Côté Buda, direction le Mont Gellért. La célèbre colline offre, non seulement un panorama époustouflant sur la ville, mais l'occasion de découvrir de nombreuses curiosités : l'église troglodyte Notre-Dame-des-Hongrois creusée dans la pierre en face du pont Szabadság, la statue de la liberté érigée par Zsigmond Kisfaludi Strobl ou encore la citadelle de Budapest. Une promenade un brin cardio mais qui vous permettra d'appréhender la ville et de comprendre sa structure topographique. 

12H30
Pour reprendre des forces, on vous conseille de faire une halte au Szatyor bar : une cantine côté Buda qui propose dans une déco inoubliable des plats traditionnels hongrois : velouté de chou-fleur, lasagnes de pomme de terre... Vous ne parlez pas un mot de hongrois ? Aucun souci, dans les lieux touristiques vous trouverez forcément des anglophones. 

14H30
Après vous être dégourdi les jambes, les choses sérieuses commencent. Vous aurez de nombreux monuments à observer de ce côté du Danube, dans le célèbre quartier du Château. Profitez-en pour photographier sous les coutures : le Bastion des pêcheurs,  l'église Matthias, le funiculaire du château, la galerie nationale hongroise... Vous ne pourrez malheureusement pas tout visiter, mais les distances sont plutôt courtes. 

Le marché couvert © Julius Jansson

17H30
La meilleure méthode pour se reposer après avoir déroulé autant de kilomètres, c'est encore de déguster un thé chaud et une bonne pâtisserie. Chez Travelzoo, on en pince pour Auguszt, un salon de thé à la déco très austro-hongroise ou le café mythique Gerbeaud, beaucoup plus touristique, mais très central.  Si vous n'êtes pas très "bec sucré" et que vous voulez profiter de votre samedi pour visiter quelques boutiques, on vous suggère le Retrock, une boutique mi-vintage mi-créateurs, le concept-store du Csendes ou pour des emplettes plus classiques le marché central au métro Fővám tér (Vámház krt. 1-3). 

20H00
À Budapest, on dîne comme en France, autour de 20H. La gastronomie est largement influencée par les températures hivernales : la nourriture tient donc au corps (et épongeront les pintes de bière à venir). Ragoûts, soupes, beignets... Ne quittez pas le sol magyar sans avoir goûté le velouté à l'ail, le chimney cake, le langos ou le célèbre goulach. Notre bon plan : réservez une table chez Menza, un de nos meilleurs souvenirs gastronomiques. 

Szimpla Kert © Liam McKay

22H00
C'est l'heure de sortir et surtout de tester "l'attraction" budapestoise la plus instagrammée : le ruin pub ou kert en hongrois. Des bars nichés - principalement côté Pest -  dans des lieux désaffectés, sous-sols, buildings, cours d'immeuble. On y boit plutôt de la bière et des cocktails bons marchés. Dans notre top 3 : le Szimpla (le plus touristique et le plus connu), l'Instant (le plus arty) et le Kuplung (le plus underground). On vous prévient, vous y croiserez forcément quelques touristes et expatriés, mais la décoration de ces lieux uniques vaut vraiment le coup, d'autant que l'on y passe généralement de bonnes soirées. 

JOUR 2 : le long du Danube 

10H30
Démarrage en douceur dans les eaux chaudes des thermes budapestois. La capitale hongroise cache aux quatre coins de la ville de nombreux bains thermaux. Une aubaine pour les touristes qui pourront y délier leurs jambes après une première journée de marche. Contrairement aux ruins pubs, on trouve plus de bains côté Buda que côté Pest.
Dans nos coups de cœur, il y a évidemment les bains de l'hôtel Gellert, ceux de Rudas à Buda et côté Pest : les bains Széchenyi. Deux grands bassins extérieurs et une multitude de plus petits à l'intérieur. Prévoyez une paire de claquettes dans votre sac pour pouvoir circuler librement. 

13H30 
On vous parlait du concept-store, découvrez maintenant le resto-café. Situé à deux pas de l'université de lettres, le Csendes concentre le meilleur de Budapest : une cantine à la déco folle, une ambiance décontractée et conviviale et des assiettes bien remplies. On y vient à toute heure de la journée, manger sur le pouce ou siroter une limonadè (une sorte de limonade garnie d'agrumes). L'observation de la déco faite de bric-à-brac vous occupera pendant de longues minutes. 

Tram  2 © Arvydas Venckus 

15H30
Longer le Danube, observer la silhouette du Parlement, prendre un bol d'air sur l'île Marguerite... Découvrir une ville, c'est aussi flâner dans ses rues, pousser une porte au hasard, perdre quelques minutes assis sur un banc. Si la visite du Parlement est intéressante, elle risque de vous prendre une bonne partie de la journée, à préférer donc lors d'un long week-end. En revanche, on vous invite chaudement à emprunter le tram 2 au départ de Jaszai Mari Tér ou depuis le marché central. Il offre un parcours idéal et vous déposera aux pieds du Parlement pour une séance photo obligatoire. 

17H00
Si vous ne deviez faire qu'un musée, ce serait celui-là. Le musée de la terreur logé dans les locaux d'une ancienne prison retrace avec pédagogie l'histoire des régimes fasciste et communiste en Hongrie. La visite glace un peu le sang mais les expositions sont documentées et érudites. En outre, elles témoignent des difficultés subies par le pays et offrent un éclairage intéressant sur les politiques actuelles. Si vous cherchez quelque chose de moins lugubre, l'Opéra de Budapest est à deux pas et propose des visites guidées passionnantes sur le lieu.

Traverser le Pont des Chaînes, baigner dans l'eau chaude des thermes, sillonner les collines de Buda...  Pour profiter d'un week-end de découvertes magyares, nous avons déniché pour vous un bon plan à prix réduit pour Budapest. Dès 149€, vous pourrez photographier la capitale sous tous les angles : suites à l’hôtel Úttö Luxury, vols promotionnels, petits déjeuners... 

Retrouvez Budapest dans notre sélection des destinations où partir en janvier.  Et n'oubliez pas de consulter notre Top 20, une mine de bons plans et d'offres spéciales chaque mercredi ! 

Offres correspondantes Offres correspondantes & plus

Plus d'offres et de conseils