Inspiration Nomade

25.07.2018

Un esprit pionnier vous habite et vous souhaitez vivre des expériences de voyage hors des sentiers battus à Madagascar, au Sri Lanka, au Maroc, en France ou ailleurs ? Le voyage nomade est fait pour vous. Cette démarche n’est de nos jours plus seulement l’apanage des voyageurs bohèmes et plus que jamais, porte des valeurs telles que le partage et le respect d’autrui. Elle permet un contact au plus près de la nature et, cerise sur le gâteau, permet de maîtriser votre budget. Que vous voyagiez seul, à deux, ou avec des enfants, si vous vous sentez prêt pour votre première aventure nomade, une fois encore, Travelzoo vous accompagne. Nous vous expliquons le B.a.-Ba de cet univers fascinant.

Ô mon camping car !

Si le camping-car évoque la conquête des grands espaces, il convient de faire un premier tour d’horizon des modèles qui s’apparentent désormais à véritables maisons sur routes. L’historique camping-car capucine tout d’abord, facilement reconnaissable grâce à son véritable lit, situé juste au-dessus de la cabine et à la forme rigolote d’une banane de rocker. Idéal pour les familles en raison de l’espace disponible, il est désormais moins répandu, car on lui a préféré ces dernières années, le modèle profilé, plus coté sur le marché Français. En effet, plus bas en hauteur, sa ligne aérodynamique consomme moins de carburant. Son espace disponible est également plus adapté aux couples. Le camping-car intégral est quant à lui plus luxueux (et donc plus couteux), avec une véritable chambre à l’arrière et un salon à part entière intégré à l’habitacle. Enfin, notre favori, le petit cousin, le fourgon ou van aménagé, dont le toit peut être réhaussé pour gagner un peu de place et loger un couchage. En raison de sa taille il est plus pratique pour circuler et manœuvrer, mais peut-être moins adapté pour les longs trajets. Pour plus d’informations, rendez-vous sur ce site. Une référence !

La cavalerie…

Nul besoin d’être B.B ou Mr Julien Clerc pour ne pas rêver de rouler cheveux aux vents vers l’inconnu, vers des contrées inexplorées et jouir de la possibilité d’improviser au jour le jour. Or, en la matière, un voyage à moto illustre à la perfection la sensation de liberté absolue qu’éprouvent les voyageurs nomades. Sur le plan humain, ce type de voyage favorise les rencontres en raison du capital sympathie éprouvé à l’égard des motards partout dans le monde. Que vous décidiez de louer votre moto sur place ou d’en acheter une d’occasion, quelques règles essentielles s’imposent pour éviter quelques tracas. L’avantage indéniable d’une location dans une agence sérieuse est qu’elle vous offrira un certain nombre de garanties quant à la vérification technique complète de votre moto. Si vous décidez d’en acheter une, le temps de votre voyage, nous vous conseillons de vous rendre chez un garagiste, afin que celui-ci vous assure que tout fonctionnera bien. Enfin, si vous prévoyez de voyager à l’étranger, pensez à vous rendre à la préfecture de police suffisamment longtemps à l’avance pour obtenir un permis de conduire international, qui vous évitera certains désagréments administratifs.

Levons du pouce ! 

L’auto-stop attise bon nombre de fantasmes. Pour certains, c'est stressant il peut véhiculer une certaine forme d’appréhension, mais pour la majorité de celles et ceux qui le pratiquent, il est surtout l’occasion de vivre des expériences humaines uniques, en multipliant les rencontres et de développer, tout au long de son aventure sa confiance en l’Autre, en misant ainsi sur la prudence plutôt que la méfiance. L’auto-stop est bien plus qu’une forme de voyage alternatif. C’est une véritable philosophie, où la communication à la fois verbale et non-verbale est sublimée. En effet, si vous partez à l’étranger et ne maîtrisez pas la langue, l’utilisation de vos mains et de signes peuvent grandement vous aider. Pensez ainsi à vous munir d’un carnet G’Palemo, du guide du routard, une mine d’or dont les illustrations amusantes vous permettront de pouvoir communiquer facilement et chaleureusement dans d’innombrables circonstances. D’ailleurs, saviez-vous que dans certains pays, pour faire de l’auto-stop on ne lève pas le pouce, mais juste la main ? A chaque geste, son propre message de communication ! Alors si vous sentez d’ors et déjà l’âme d’un Prêts à «  pouceux », rendez-vous sans attendre sur Hitchwiki, la bible des auto-stoppeurs, qui vous propose une mine d’informations sur le sujet.

Dormons nomades :

L’esprit nomade suggère, aussi, d’aller à la rencontre des populations locales, dans le but de partager une expérience toujours plus riche, de découvrir les modes de vie différents des nôtres et de participer à l’économie locale, tout en réalisant soi même des économies non négligeables. Un cercle vertueux en somme ! Ces dernières années, des organismes de voyages spécialisés se sont beaucoup développés pour proposer ces solutions d’hébergement . Pour un logement gratuit et qui favorise le contact l’humain, tenez l’aventure du Couchsurfing ou la possibilité de loger chez un habitant, en échange de votre bonne humeur et des discussions passionnantes sur vos expériences de voyages. Si vous êtes prêts à travailler en voyageant, avec le Woofing et le HelpX vous pourrez prêter main forte dans un organisme local en échange du gîte et du couvert. Cette option fonctionne à merveille dans les zones rurales, mais en revanche moins en milieu urbain. Enfin, avec le House sitting, vous aurez l’occasion de loger chez un particulier pendant son absence tout en prenant soin de sa maison.

N.O.M.A.D.E

Vous l’aurez compris, un voyage nomade, se vit comme une aventure. Chez Travelzoo, parce que nous aimons donner du sens aux expériences quelles qu’elles soient, nous nous sommes creusés les méninges pour illustrer, en quelques lettres, ce qui définit selon nous au mieux un voyage nomade réussi.

N comme Nourriture : des expériences culinaires uniques en découvrant une myriade de saveurs chez l’habitant. Attention, toutefois, à prévoir quelques basiques non périssables en cas de disette (barres de céréales, fruits secs, chips…)

O comme Outil : l’attirail du voyageur nomade passe obligatoirement par des incontournables comme : un couteau suisse, un briquet, une lampe de poche voire, de préférence, une lampe frontale, du savon biodégradable et une pince à épiler. Et oui, rien de tel contre les échardes et les oursins.

M comme médical : il n’est pas nécessaire de se charger d’une trousse de médicaments trop lourde. Nous vous recommandons d’emporter 1 plaquette de ces indispensables, à garder dans votre bagage à main, au cas où celui en soute se perdrait : 1 anti diarrhéique, 1 pansement intestinal, 1 anti-vomitif, 1 antalgique, 1 analgésique (attention, ordre du docteur, ne jamais prendre les 2 en même temps !), 1 antibiotique au spectre large et antibactérien, 1 spray anti bactérien et des bandages adhésifs.

A comme Argent : prévenez votre banque avant votre départ, surtout si vous partez à l’étranger. Pensez à demander l’augmentation temporaire de vos plafonds de retraits hebdomadaires et de paiement. Renseignez-vous sur le type de carte privilégié dans votre destination : Visa, Mastercard… Prévoyez un petit matelas de liquide pour les 3 ou 4 premiers jours et maximisez les occasions de retraits en ville, surtout si vous partez ensuite plusieurs jours en rase campagne. Oui, ça sent le vécu…

D comme Digital : soyez Tech-nomades ! Munissez-vous d’un téléphone débloqué. Il est désormais très facile de procéder à cette manipulation auprès de votre opérateur téléphonique. Sur place, investissez dans une carte sim locale, afin de pouvoir passer plus facilement vos coups de fils urgents. Si vous comptez ramener une trace de vos souvenirs, une caméra GoPro ultra mobile saura vous accompagner dans toutes vos expériences. Un adaptateur électrique, un chargeur de téléphone mobile sans fil pourront enfin vous faciliter grandement la vie où que vous alliez.

E comme Équipement : pour compléter votre panoplie, nous vous conseillons de privilégier un sac à dos pour toujours plus de mobilité, une housse imperméable pour protéger celui-ci des intempéries, une mini sacoche plate que vous pourrez porter à la ceinture avec, à l’intérieur, vos papiers importants (dont vous aurez préalablement fait des photocopies que vous aurez placées dans votre bagage) et vos espèces. Quelques vêtements chauds et le tour est joué !

A présent, nous attendons avec impatience vos plus belles photos !


 

 

 

 

Offres correspondantes Offres correspondantes & plus

Plus d'offres et de conseils