Créer son blog de voyage sans passer par la case casse-tête

08.08.2018

Vous aussi ? Vous sentez qu’elle vous titille, cette envie de vous lancer dans la grande et belle aventure de l’écriture d’un blog de voyage ? Mais alors, qu’est-ce qui pourrait vous retenir si ce n’est, peut-être, la crainte d’avoir à passer par la case « casse-tête » ? Pas de panique chères et chers membres, nous nous sommes décarcassés pour vous aider à franchir le cap. On parie que dans moins d’une heure, vous aurez publié votre premier article ? Chiche !

Pourquoi ?

Mais oui au fait, pourquoi un blog ? Prendre la parole semble ne jamais avoir été aussi simple, pour autant pourquoi voudrait-on vous lire ? Parce que tout ce que vous publierez viendra de vous, de la personne que vous êtes, dans toute sa singularité. C’est cela qui fait sens et nous intéresse. Si en plus vous disposez de matière, détenez un savoir ou un savoir-faire qui vous est propre, nul doute que votre démarche trouvera son écho. Une question à vous poser toutefois, c’est si vous souhaitez vous saisir du micro du web dans un but professionnel ou non. Auquel cas, les types de blogs préconisés ne seront évidemment pas les mêmes. Quoiqu’il en soit, nul besoin d’être un petit génie de l’informatique pour y parvenir. On vous le prouve juste après en vous proposant la méthode qui, selon nous, est la plus simple pour démarrer. Libre à vous, ensuite, de passer à l’étape supérieure.

Un premier tour d’horizon !

N’hésitez pas, avant de vous jeter à l’eau, à faire un premier tour d’horizon des blogs qui vous plaisent et traitent de votre sujet favori : le voyage. Ces blogs « amis » sont une mine d’or. Ils vous permettront en effet d’y voir plus clair sur votre propre démarche, de sentir comment vous vous positionnez et définir votre tonalité et affirmer votre précieuse singularité. Postez des commentaires, échangez, bref com-mu-ni-quez !

As-tu un nom ?

Le choix du nom de domaine est un moment crucial, car c’est ce nom qui permettra d’identifier votre site. Pensez à un nom facile à mémoriser, à dire, à épeler et… court ! Attention : ne pas insérer de tiret, de chiffre(s), ou de caractères spéciaux. Ensuite, rendez-vous sur le site de l’Afnic pour obtenir la liste des organismes auprès desquels acheter votre nom de domaine. Il ne vous en coûtera que quelques euros par an (moins de 10€), un peu plus si vous décidez d’acheter des extensions. Dans le cas où votre choix ne serait pas disponible, ne bridez pas votre créativité, bien au contraire ! Vous pouvez tout aussi bien inventer des mots, s’ils se lisent aussi facilement que des mots existants. Chez Travelzoo, nous aimons assez « saperlipaupiette », mais ce n’est qu’un modeste exemple. Plus sérieusement, nous vous recommandons de choisir un « .fr », qui vous permettra de filtrer par la langue votre future audience.

La quête de l’hébergeur…

Quitte à rester dans votre domaine favori, celui du voyage, imaginez un hôtel, avec plusieurs chambres et des bagages. Transposez à présent cette image. Un hébergeur serait alors cet hôtel qui mettrait à votre disposition les espaces de son serveur (ses chambres) pour stocker des fichiers (vos bagages). Lorsque vos fichiers sont déposés sur le serveur, votre site est consultable online. Bienvenus dans le monde merveilleux de l’hébergement en ligne ! À vous de trouver votre voyagiste idéal. Nous vous recommandons WordPress, la plateforme la plus utilisée aujourd’hui, qui propose un service en français, optimise le référencement et favorise une utilisation quotidienne simple, flexible et très intuitive.

WordPress offre des mises à jour régulières, incluant de nouvelles fonctionnalités et la correction de failles de sécurité. L’outil demande un minimum d’efforts et ne nécessite donc que (très) peu de connaissances en informatique. Autre énorme avantage, sa large communauté très active, qui pourra aisément venir à votre rescousse en cas de besoin.

Wordpress propose une solution dite mutualisée, c’est-à-dire directement hébergée chez eux et qui, selon nous, suffira amplement à vos débuts et vous ménagera du temps pour que vous puissiez vous familiariser au fur et à mesure avec les rouages de l’édition d’un blog. Une fois que vous aurez reçu vos codes d’accès d’hébergement et vos codes ftp (le protocole le plus répandu pour la transmission de vos fichiers), vous pourrez commencer l’installation de votre logiciel WordPress sur votre ordinateur.

Pour plus de sécurité, car revers de la médaille, la popularité de WordPress en fait l’une des plateformes les plus attaquées, n’hésitez pas à ajouter des plugins de sécurité complémentaires. Pour plus d’informations sur les choix de ces derniers, rendez-vous sur cette page très complète.

3, 2, 1…

Partez ! Lancez-vous sans plus attendre et commencez à écrire, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie. Car comme le disait Borges « Écrivez beaucoup. Déchirez beaucoup. Publiez peu. » Là encore, misez sur les échanges, soignez à votre tour votre audience, en la remerciant régulièrement pour ses commentaires. Faites vivre votre communauté ! Un joli moyen d’égayer votre blog est d’insérer des photos, des vidéos, des illustrations, bref, des visuels qui donneront plus de vie à votre nouvelle aventure.

Respiration, Inspiration

En attendant de vous lire dans l’heure qui vient, nous sommes allés faire un tour des blogs et des réseaux sociaux, qui pourraient vous inspirer.

Seniors en vadrouille

« Je lis des articles les concernant (ndlr : les blogs de voyages), mais ils sont écrits par des moins de 30 ans. Ils nous voient vieux, nous imaginent très limités. Or, ce n'est pas le cas. », confiait au magazine l’Express « Madame », co-auteure du blog « Seniors en vadrouille ». En effet vivre des expériences enrichissantes, empreintes d’authenticité, et portant des valeurs telles que le partage n’est pas l’apanage de la jeunesse. Les « Seniors en Vadrouille » en sont un parfait exemple et nous entraînent dans la lecture de leur blog, comme s’il s’agissait d’un carnet de voyage. A découvrir sans attendre, de même que leurs comptes Facebook, Instagram et Twitter. Et ci-dessous, certaines de leurs plus belles photos, dont de superbes vues de la Nouvelle-Zélande, de la Suisse et une rencontre improbable à Bangkok... Une ode au voyage à tout âge.

Suisse
Bangkok

Nord de la Nouvelle-Zélande 

Sud de la Nouvelle-Zélande 

NDLR : L'ensemble des photos publiées ci-dessus restent l'entière propriété de Seniors en Vadrouille.

Les amoureux voyageurs :

Nul besoin d’être un photographe professionnel pour partager ses expériences. Suivez l’exemple de Linda et Salim plus connus sous le nom «Les amoureux voyageurs», vainqueurs de Pékin express 2013, ils misent via leur compte Instagram sur la proximité. Fait notable, ils prennent le temps de répondre à tous les commentaires de leur audience. Une belle marque d’attention.

Little Gypsy

Inviter celles et ceux que l'on rencontre à prendre la parole lors de vos pérégrinations, avec, au programme, de jolis moments de partages, d’échanges, qui donnent le sourire, avec ou sans accent. La preuve avec cette vidéo de Little Gypsy, en vadrouille au Canada.

Voyage en famille :

Carnets de Traverse est enfin un blog très esthétique, clair, avec des photos superbes, une parole juste, une superbe attention portée aux détails. Quand l’éducation donne la part belle à la découverte et à la curiosité. Une expérience de voyage comme on les aime.

 

 

 

 

 

Offres correspondantes Offres correspondantes & plus

Plus d'offres et de conseils