Cap sur la Norvège, à la recherche des aurores boréales

French logo Norvège

Même les moins scientifiques d’entre nous – car n’oublions pas qu’il s’agit bien là de science – se fascinent pour les aurores boréales. Ces vagues colorées qui arpentent les ciels les plus noirs du cercle arctique. Nous en rêvons, nous les cherchons, les yeux rivés vers le ciel, le cou sous tension et le cœur en émoi. Il faut monter bien haut, vers le nord, pour avoir la chance de les observer. Capricieuses, elles peuvent être ; timides parfois ; joueuses, certainement ; lumineuses, sans nul doute. Ne parlons pas de « traque à l’aurore boréale », cela perdrait en poésie. Il s’agit là d’un phénomène naturel, et comme nous le savons tous la nature à des droits que nous n’avons pas. Ce que nous avons, ce sont des terres accueillantes, des ciels ouverts à tous, des études et des expériences pour nous guider vers elles.

La Norvège, est une de ces terres d’accueil. Cap au nord du cercle arctique, pour observer en réel ce que vous vous contentiez d’imaginer jusqu’à maintenant. Votre rêve prendra alors de belles couleurs et se transformera en doux souvenirs.

Qu’est-ce qu’une aurore boréale ?

Attention, nous allons nous lancer dans du technique ! Une aurore boréale ou aurore polaire est un tour de magie naturel assez complexe. Un phénomène lumineux signe d’une perturbation du champ magnétique terrestre par le vent solaire. Imaginez que la Terre soit entourée d’un bouclier magnétique et que ce dernier soit titillé par des flots de matière expulsés par le soleil. Ces jets de matière déforment alors ce bouclier qui s’étend à l’image d’un élastique du côté opposé au soleil. Sous tension, cet élastique se relâche et propulsent des particules à grande vitesse en direction de la Terre. Ces particules suivent les champs magnétiques et convergent ensuite vers les pôles de la Terre qui agissent comme de puissants aimants, qui attirent les particules solaires. Celles-ci se heurtent à la couche supérieure de l’atmosphère, appelée l’ionosphère, composée d’atomes d’oxygène et d’azote. Chamboulés, bousculés et agités par cette collision (comme nous le serions tous), ces atomes émettent alors de la lumière verte, rouge, rose ou violette**. Et ce pour notre plus grand plaisir.

Vous l’aurez donc compris (enfin, nous l’espérons), tout se passe près des pôles « aimants » ou magnétiques, entre 65 et 75° de latitude. Par ailleurs, les aurores boréales dépendent de l’activité solaire, d’où la difficulté de les prévoir. Toutefois, il existe un service d’alerte que beaucoup d’agences de voyage spécialisées utilisent, et des applications sont également disponibles pour vous aider dans votre quête.

Pour en savoir plus sur le phénomène des aurores boréales, cliquez ici. Vous pourrez également y télécharger l’application Norway Lights, qui vous aide à prédire le meilleur moment pour voir les lumières.

Quand et comment les voir ?

La meilleure période pour voir les aurores boréales est entre fin septembre et fin mars, particulièrement aux équinoxes, et idéalement entre 18 heures et 1 heure du matin.

À cette époque de l’année, les nuits d’hiver sont plus longues et offrent de belles nuits polaires. Toutefois, pour les voir, faut-il encore que le ciel soit dégagé, donc choisissez si possible les mois les plus secs. Et bien sûr pour que le spectacle soit complet, évitez toute pollution lumineuse.

Où les observer en Norvège ?

La Norvège du Nord constitue l’une des régions les plus propices à l’observation des aurores boréales. Dans cette région, ces phénomènes naturels font partie intégrante de la vie quotidienne des habitants pour qui, les aurores boréales demeurent une source féconde de création artistique, de mythologie et de légendes.

De Bodø au Svalbard, de nombreuses destinations vous accueillent pour observer ce phénomène. Vous vous dîtes alors (surtout si vous vous empressez de mettre la main sur une carte) : « ce n’est pas la porte à côté ». En effet ! Mais quel que soit le mode de déplacement choisi, le royaume des aurores boréales est facilement accessible. L’avion est le moyen de transport le plus rapide, bien entendu, mais faire le trajet en train, à travers une nature préservée et insolite, ou à bord de l’express côtier Hurtigruten, le long du littoral, vous assure de vivre un voyage mémorable.

En effet, une croisière à bord des navires Hurtigruten peut-être aussi LA solution pour vivre votre expérience norvégienne, entre terre et eaux, sur la piste des lumières de l’Arctique. Ces évasions maritimes vous plongent au cœur de l’hiver norvégien et vous invitent à combiner un voyage de 5 à 12 jours à la recherche des mystérieuses aurora borealis. Elles sont l’occasion de naviguer entre les îles des splendides archipels des Vesterålen et des Lofoten, et de faire escale dans des villes aussi pittoresques que Bergen, Tromsø, Ålesund et Trondheim.

Nous avons sélectionné pour vous deux itinéraires de croisière :

  • Croisière Bergen-Kirkenes-Bergen de 12 jours à partir de 998€ par personne, en cabine intérieure, hors vols, pour un départ en novembre, avec des départs quotidiens de Bergen jusqu‘au 31 mars 2018. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Une  offre promesse des aurores boréales + 150€ de réduction par personne en réservant avant le 15 décembre pour un voyage d’octobre 2017 à janvier 2018 ! Et en connaisseurs et professionnels, comme ils sont tellement convaincus que les aurores boréales vont apparaître, Hurtigruten vous promet que si elles ne se manifestent pas, la compagnie vous offre un deuxième voyage l’année suivante*.

*Offre soumise à conditions, valable pour la réservation d’un voyage Bergen-Kirkenes-Bergen du 01.10.17 au 31.03.18. Si aucune activité n’a été enregistrée par le navire lors de votre voyage, nous vous offrons un voyage de 7 jours en cabine intérieure double et demi-pension (hors transport aérien et autres prestations non mentionnées). Conditions détaillées hurtigruten.fr

Hurtigruten Winter expedition Foto Ørjan Bertelsen
  • Croisière Bergen-Kirkenes-Bergen de 7 jours à partir de 731€ par personne, en cabine intérieure, hors vols, pour un départ en novembre, avec des départs quotidiens de Bergen jusqu‘au 31 mars 2018. Pour plus d’informations, cliquez ici.

 Vous pouvez également vous renseigner par téléphone au : 01 86 65 12 37

Quelles activités choisir ?

Son climat relativement tempéré, ses ports libres de glace et son poisson abondant, ainsi que son réseau routier et ses petits aéroports, ont rapproché la Norvège du Nord de nos terres celtiques. Les vikings avaient déjà plus de difficultés ! Tout trésor se mérite nous direz-vous ! Et accompagnés, la quête est toujours plus agréable.

Laissez-vous donc inspirer et séduire par l’ensemble des activités que la Norvège du Nord vous propose. De l’observation des baleines à l’immersion dans la culture Sami, en passant par de la randonnée en raquette ou tirés par des chiens de traîneau, le choix est vaste et l’envie, immense.

En mer ou à terre, en ville ou au vent, les aurores boréales s’offrent à vous. Voici quelques lieux pour vous inspirer :

Bodø, la porte d’entrée vers le Grand Nord

C’est le point le plus au sud des territoires du Nord. Pour observer les aurores boréales, vous n’aurez pas à aller très loin. En hiver, elles peuvent être admirées depuis la jetée, sur le port, ou même du sommet de la montagne Rønvikfjellet, toute proche du centre-ville. Par ailleurs, Bodø est une destination idéale pour coupler découvertes naturelles et festivités musicales. C’est en effet l’un des villes les plus dynamiques du pays offrant une scène urbaine animée. 

Les îles Lofoten, légendaires

Leur situation géographique, à la périphérie de l’ovale auroral, autour du pôle géomagnétique, en fait un spot idéal pour l’observation des aurores boréales. En hiver, vous adoptez l’esprit « pêcheur » à l’image de ces cabanes en bois traditionnelles qui colorent le rivage et surtout, des pêcheurs venus en grand nombre de la côte pour la saison de la pêche à la morue. Entre art, culture locale et féerie, vous en prendrez plein les yeux !

Le cap Nord

Rien que sa prononciation fait rêver : cap Nord. La sensation d’être tout petit. Une épingle à peine visible à l’échelle du monde. Une plume, à flanc de falaise, abrupte de 307 mètres de haut, qui plonge directement dans la mer de Barents et vous souffle en une seconde. Une nature merveilleuse. De quoi vous donner des frissons d’effroi ou d’émotion, avec les jeux de lumières des aurores boréales qui viennent casser la nuit noire de l’hiver. Situé à 71° nord, sur l’île de Magerøya, le cap Nord est la grande attraction locale et une destination prisée des visiteurs pour sa nature sauvage et son éventail d’activités. Un territoire d’autant plus accessible maintenant grâce au tunnel sous la mer qui relie Magerøya au continent.

Découvrez toutes les autres destinations pour voir les aurores boréales, en cliquant ici.

Bien d’autres aventures naturelles, sportives, culturelles et gourmandes s’offrent à vous pour parfaire votre voyage et le concevoir selon vos envies. La Norvège, céleste, se vit en toute saison. En été comme en hiver…

**(source : www.sciencesetavenir.fr).

Show 0 Comments